Paris est une fête

C’est avec une sévère gueule de bois existentielle que nous attaquons cette semaine. Pas beaucoup d’énergie et une concentration qui laisse à désirer. Mes bureaux se situent non loin du Bataclan et  en plein dans la zone des attaques. Raison de plus pour bosser comme d’habitude, malgré tout, et de dire haut et fort : Peace… and chairs.

 

Paris sera toujours Paris, Paris je t’aime, avec tes cafés et ta jeunesse éternelle.

 

peace